Maintenir sa prostate en bonne santé : nos conseils

le .
anna

Comment soigner sa prostate ?

La prostate est un organe de l’appareil génital masculin, situé à la croisée des voies urinaires et génitales. Elle est difficilement accessible de par sa position entre le rectum et le bas du pubis, et elle a pour vocation a créer une partie du liquide séminal qui caractérise le sperme. Les pathologies les plus fréquentes liées à cet organe sont la prostatite lorsqu’il y a une infection bactérienne, le cancer de la prostate et l’adénome de la prostate. Ces problèmes touchant la prostate peuvent survenir à tout moment dans la vie d’un homme adulte, même si il y a une augmentation des risques lorsque le sujet passe l’âge de 50 ans. Il est intéressant de déceler les symptômes relatifs à ces pathologies d’en connaître les traitements et les moyens de les prévenir.

Les symptômes relatifs aux troubles de la prostate

Les problèmes liées à la prostate sont la raison principale de consultation chez un médecin urologue pour un homme. Il faut savoir qu’avec l’âge, plus de 50 % des hommes de moins de 60 ans auront des problèmes de prostate. Ce chiffre passant à plus de 80% pour les hommes de plus de 65 ans. La prostatite est une infection bactérienne qui peut survenir à n’importe quel moment de la vie d’un homme, et entraîne souvent de la fièvre, des brûlures lors de la miction, des douleurs en niveau du bas vente et une sensation de vessie mal vidée qui pousse le malade à aller régulièrement aux toilettes.

L’adénome de la prostate, qu’on appelle aussi hypertrophie bénigne de la prostate, est une augmentation de la taille de l’organe prostatique qui comprime l’urètre entraînant des difficultés à uriner et à vider complètement sa vessie, qui forcent le malade à aller uriner de manières tr ès fréquentes. Cela affecte aussi l’érection du patient, qui se plaint souvent d’une perte de sa libido. C’est une pathologie qui touche en général les hommes à partir de 50 ans. Enfin, le cancer de la prostate, qui est en général un adénocarcinome et qui peut être totalement invisible d’où l’importance de voir son généraliste régulièrement à partir de 50 ans.

Les traitements qui existent actuellement pour soigner la prostate

Dans tous les cas, une consultation chez votre généraliste est préférable à tout traitement ou toute auto médication. Dans le cas d’une prostatite le traitement de référence est la prise d’antibiotiques après avoir effectué un antibiogramme pour connaître les souches sensibles. Pour ce qui est de l’hypertrophie bénigne de la prostate, en général on utilise une combinaison d’alpha-bloquants et de phytothérapie (Serenoa repens notamment) qui permet dans la majorité des cas d’éviter la chirurgie. Enfin pour le cancer de la prostate, cela est très variable selon l’avancée et le nombre de métastases mais il est souvent recommandé de pratiquer une ablation totale de la prostate.

Les moyens de prévenir ces troubles prostatiques.

Il est important de comprendre que les troubles de la prostate peuvent être héréditaires en cas de cancer, mais sont aussi le fruit de votre hygiène de vie, il faut donc apprendre très tôt à prendre soin de sa prostate, et voici quelques conseils qui pourront vous aider.

  • Évitez les viandes rouges, les céréales et les produits laitiers
  • Privilégiez les viandes blanches, le poisson et les fruits et légumes
  • Pratiquez une activité physique régulièrement (au moins 30 minutes de marche tous les jours.
  • Évitez de boire trop de boissons irritantes comme le thé ou le café et l’alcool en général.
  • Diminuez la consommation de tabac ou arrêtez tout simplement de fumer.
  • Essayez de bien vider votre vessie à chaque fois, en évitant de vous retenir.

Tous ces conseils peuvent paraître un peu contraignants, néanmoins ils permettent de réduire considérablement les risques de troubles de la prostate qui sont particulièrement douloureux et invalidants pour les hommes qui en souffrent. Il est donc important dès le plus jeune âge de prendre conscience de ces éléments pour prévenir éventuelles complications.