Comment contrôler vos orgasmes ?

le .

Cet exercice vous permettra de savoir comment votre corps réagis à une stimulation sexuelle et comment maîtriser vos orgasmes. Avant de commencer, trouvez un lieu calme où vous pourrez vous exercer tranquillement pendant 20 à 30 minutes.

Comment retarder l’orgasme ?

Déshabillez-vous, et mettez-vous en position allongée sur votre lit ou sur toute autre surface agréable et confortable. Quand c’est fait, attrapez votre sexe par votre pouce, votre index et votre majeur. Votre majeur doit se trouver sur la zone sensible juste derrière votre gland. Maintenant, commencez à branler votre verge jusqu’à ce qu’il soit en érection. Quand il est en érection, stoppez tout en gardant la pression derrière le gland avec votre majeur. Fermez vos yeux, et focalisez toute votre pensée sur des choses érotiques que vous aimez. Dans un premier temps, il vous sera compliqué de vous concentrer non-stop qu’importe les conditions du moment, et c’est pour cela qu’il est important que vous vous entraîniez suffisamment. En général, il faut une douzaine de sessions ou plus de 20 à 30 minutes avant d’avoir la concentration nécessaire pour que l’exercice fonctionne bien. Avec une faculté de concentration importante, vous pourrez avoir un orgasme seulement en maintenant la pression derrière votre gland en utilisant votre majeur et en vous focalisant sur des pensées érotiques. Chez les hommes habitués à cette pratique, on constate des orgasmes à répétition. Par contre, pour certains, il est difficile d’avoir un orgasme avec une simple pression et sans faire aucun mouvement. Si vous êtes concerné par cette dernière catégorie, quand vous êtes à bord de l’orgasme, faites une pression tout en vous focalisant sur des imageries érotiques et tout en secouant au minimum votre sexe, cela suffit pour avoir un orgasme.

La méthode du choc

Quand on fait des entraînements de bodybuilding, il arrive que certaines parties du corps refusent de se développer correctement. Dans cette partie du programme, la technique que l’on va aborder est la technique du choc. C’est le fait de faire des exercices en augmentant le nombre de répétitions des exercices et leur intensité ainsi qu’à vous reposer un long moment pour que le corps puisse récupérer. Si pendant le mois passé, votre sexe a refusé de se développer normalement, vous devrez opter pour cette solution qui est connue pour son efficacité. Pendant vos séances d’entraînement, doublez, triplez ou quadruplez le nombre de répétitions en faisant légèrement plus de pression qu’en temps normal, et faites cela d’un trait. Cela peut prendre plus d’une heure, mais souvenez-vous que si votre corps souffre ou est blessé, stoppez l’exercice pendant plusieurs jours. Si tout se déroule bien comme prévu, le choc provoqué par cet entraînement intensif vous apportera le coup de fouet nécessaire pour continuer les exercices d’agrandissement avec succès.

Toutefois, sachez que la technique du choc peut provoquer des douleurs, et vous aurez sans doute quelques difficultés à avoir et à garder une érection pendant plusieurs heures après. Donc, on vous conseille vivement de ne pas faire cette méthode avant d’avoir des relations sexuelles. Également, ne tentez jamais de faire cette technique si vous n’avez pas fait un entraînement régulier pendant des mois, et cela, avec assiduité.