L’Ejaculation précoce

le .
anna

L’Ejaculation précoce:

Qu’est-ce exactement que l’éjaculation précoce ?
Il s’agit d’éjaculations qui se déclenchent avant que les hommes le désirent ou encore trop rapidement durant un rapport sexuel et donc sans satisfaire sa partenaire. Lorsque la plupart des hommes éjaculent, ils perdent rapidement leur érection pour la simple raison que l’éjaculation a temporairement relâché l’état d’excitation sexuelle.

Quelles sont les causes de l’éjaculation précoce ?

Il semble logique que nos ancêtres masculins à l’époque de la préhistoire étaient tous des éjaculateurs précoces. L’Homo Erectus devait s’accoupler et éjaculer rapidement du fait de la menace qui planait toujours sur lui d’ennemis de tribus rivales ou de prédateurs. Les hommes les moins rapides, les moins précoces étaient des proies plus faciles. C’est pourquoi seuls les éjaculateurs précoces ont survécu assez longtemps pour engendrer des descendants. De ce fait, l’éjaculation précoce est devenue héréditaire, c’est pourquoi nous devrions encore tous avoir un réflexe d’éjaculation rapide.

Évidemment, la théorie ci-dessus ne peut pas être prouvée. Cependant, elle contient certainement un élément de la vérité. Ainsi, il est probablement normal que les hommes en pleine santé éjaculent rapidement. En effet, durer plus longtemps n’est d’aucune utilité dans les fonctions génétiques et de reproduction que nous connaissons.

Durer est un comportement instruit, comme danser ou conduire. Cela peut prolonger et intensifier le plaisir pour un homme. En outre, beaucoup de femmes aiment éprouver l’orgasme – ou ont été socialement conditionnées pour apprécier l’orgasme – quand le pénis les pénètre en érection. Atteindre l’orgasme de cette manière demande souvent des périodes plus ou moins continues de stimulation par le pénis.

L’éjaculation prématurée est parfois également causée ou aggravée par des facteurs psychologiques tels que la culpabilité, la crainte, et la peur du manque de performance sexuelle.

La première chose qu’un homme doit garder à l’esprit est que le sexe est bien meilleur sans hâte et précipitation. Plus il passera de temps en préliminaires, plus son orgasme sera fort et long. En effet, le compactage du sang dans les organes sexuels se fait lentement, gonflant les tissus et sensibilisant des millions de terminaisons nerveuses dans et autour des parties génitales.

L’orgasme se compose de deux étapes. Cela commence par la prostate, qui encercle l’urètre comme un minuscule donut (beignet) au-dessus de la base du pénis et qui se contracte et lâche ses fluides, au même moment que le contenu de la vésicule séminale, dans l’urètre. Pour la plupart des hommes cela ressemble à un fort éternuement qui commence et qui ne peut être refreiné. La deuxième étape est similaire à l’éternuement en lui-même. Le muscle pelvien se contracte fortement autour du bulbe expulsant le liquide à l’extérieur sous une pression considérable. L’orgasme est ce que l’homme ressent quand tout ceci se produit. Il a probablement appris qu’il est possible d’éjaculer sans avoir un orgasme, mais il est fort possible qu’il ne se rende pas compte qu’il peut également avoir un orgasme sans éjaculer. C’est exactement ce que vous devez apprendre à faire.

L’homme moyen dans la vingtaine éjacule alors qu’il n’a pénétré sa partenaire que depuis 3 minutes. Ce qui le prive de beaucoup de satisfaction et de plaisir et prive deux fois plus sa malheureuse partenaire.

doigt