L’Ejaculation précoce

le .
herbali

Qu’est-ce que l’on entend par l’éjaculation précoce ?

L’éjaculation précoce est le fait pour un homme d’éjaculer avant qu’il ne le désire ou trop rapidement durant un acte sexuel donc, il ne satisfait pas sa partenaire. Quand les hommes éjaculent, en général, ils perdent leur érection rapidement parce que l’éjaculation a relâché temporairement l’état d’excitation sexuelle.

Les causes de l’éjaculation précoce

Pendant la préhistoire, nos ancêtres masculins étaient tous des éjaculateurs précoces. L’Homo Erectus était dans l’obligation de s’accoupler et d’éjaculer très vite à cause de la menace qui planait toujours sur lui, des menaces qui venaient des prédateurs ou des tribus ennemies. Donc, les hommes moins rapides et moins précoces étaient auparavant des proies faciles, c’est pour cela que ce sont seulement les éjaculateurs précoces qui sont survécus longtemps pour procréer. Ainsi, l’éjaculation est devenue logiquement héréditaire, de la sorte, on a tous le réflexe d’éjaculation précoce. Bien évidemment, aucune preuve ne confirme cette théorie, mais cela n’empêche qu’elle renferme une part de vérité. Donc, il est normal que les hommes en pleine forme puissent éjaculer très vite. Également, en termes de fonctions génétiques et de procréation, il n’est pas nécessaire de retarder l’éjaculation. Durer est donc un comportement instructif comme fait le fait d’apprendre à conduire ou à danser. Mais force est de constater que cela aide l’homme à prolonger et à amplifier son plaisir. Aussi, de nombreuses femmes apprécient l’orgasme ou ont été conditionnées pour aimer l’orgasme lorsqu’un sexe masculin bien en érection les pénètre. Et pour avoir un orgasme de cette façon, cela requiert souvent des durées plus ou moins continues de stimulation de pénis. Il est aussi à noter que l’éjaculation précoce peut être provoquée ou intensifiée par des éléments psychologiques comme la crainte, la culpabilité et la peur du manque de performances sexuelles. Mais ce que l’homme doit toujours avoir en tête, c’est que le sexe est bien meilleur sans précipitation et sans hâte. Plus il s’attèlera aux préliminaires, plus il aura un orgasme long et fort. En réalité, le compactage sanguin dans les parties génitales se passe de manière lente, gonflant les tissus et sensibilisant les millions de terminaisons nerveuses à l’intérieur et autour des organes génitaux.

Les 2 différentes étapes de l’orgasme

L’orgasme se divise en 2 étapes bien distinctes. Cela débute par la prostate qui entoure l’urètre comme un petit beignet se trouvant au-dessus de la base du sexe masculin et qui se contracte pour lâcher les fluides au même moment que le contenu de la vésicule séminale dans l’urètre. Pour la majorité des hommes, c’est comme un éternuement fort qui commence et qui ne peut être refréné. Après, il y a l’étape qui est semblable à l’éternuement lui-même. Dans ce cas-là, le muscle pelvien se met à contracter fortement autour du bulbe, et il expulse le liquide à l’extérieur sous une pression considérable. L’homme peut ressentir l’orgasme quand il se produit, et il sait probablement qu’il peut éjaculer sans avoir un orgasme, mais il se peut qu’il ne se rende pas compte qu’il est aussi capable d’avoir un orgasme sans même éjaculer. Et c’est ça qu’il doit apprendre à faire. Pour un homme dans la vingtaine, il peut éjaculer alors qu’il n’est dans sa partenaire que depuis 3 minutes, et cela le prive de beaucoup de plaisirs, et pour sa partenaire, cela la prive deux fois plus de satisfaction.