Comment réagir face à une panne sexuelle ?

le .
anna

Les pannes sexuelles sont un phénomène assez courant qui touche au moins un quarantenaire sur trois mais aussi de plus en plus de jeunes hommes. De nos jours, beaucoup de couples en souffrent, mais très peu en parlent. Les troubles de l’érection restent encore un sujet tabou qui inquiète la plupart des sexologues et autres spécialistes. Face aux troubles sexuels, quelle serait la meilleure attitude à adopter ?

Comment réagir face à une panne sexuelle ?

Dans un couple, la panne sexuelle est vécue par les deux partenaires mais il est encore plus dérangeant pour l’homme. Avoir une bonne érection qui dure, être performant au lit, avoir une bonne éjaculation est pour l’homme un signe de masculinité, de virilité, mais aussi de fertilité. Dans leur cycle sexuel, tous les hommes connaitront ou en déjà vécu au moins une panne sexuelle au moment de passer à l’acte. C’est ce que révèle une récente enquête.

Au moins 41 % des hommes enquêtés ont déjà vécu au moins une panne sexuelle. Pour les hommes qui sont dans la quarantaine, un homme sur trois en souffrirait. Au sein des couples, les troubles sexuels récurrents chez l’homme peuvent rapidement détruire leur sexualité et créer dans ces cas-là, de la frustration, la honte, mais aussi des questions quant à l’avenir sexuel des partenaires. D’après les sexologues, on peut (les deux partenaires par exemple) surmonter les troubles sexuels à condition d’adopter le bon comportement.

Dédramatiser et Dialoguer

Selon l’étude menée par Ifop, sur les 41 % des hommes qui ont avoué avoir déjà vécu une panne sexuellement, curieusement seulement 31% des femmes ont pu le remarquer. Pour le docteur Catherine Solano, sexologue et andrologue, ce décalage s’explique par le fait que lorsqu’un homme commence à avoir des troubles sexuels, il est plus souvent focalisé sur son érection pendant le rapport sexuel. Et la peur de perdre une érection peut entrainer une réelle perte d’érection. Elle conseille aux hommes de ne pas trop se focaliser sur l’érection, car elle fluctue et dépend également des positions sexuelles.

Pour elle, il existe plusieurs types d’érection et cela se mesure uniquement en termes de qualité. Elle fait également remarquer, les femmes ne passent pas leur temps à mesurer la fermeté de l’érection pendant qu’elles font l’amour. Donc, il n’y a pas vraiment à s’inquiéter si l’érection n’est pas dure à 100 % ou à 95% ou moins encore. Si les femmes ont souvent tendance à dédramatiser la situation, le dialogue reste entre les deux partenaires le moyen le plus efficace pour faire face à ces problèmes et créer l’intimité entre vous. Et même si vous en parlez en couple, il serait imprudent de banaliser la situation. Lorsque vous parlez du problème, vous devez éviter de faire des reproches, mais plutôt encourager le partenaire de manière à ce qu’il retrouve confiance en lui.

Il est important de savoir que les pannes sexuelles ne viennent pas seulement des hommes. Les femmes sont parfois à l’origine sans le savoir par exemple le fait de faire remarquer a son partenaire qu’il n’est pas à la hauteur de vos attentes sexuelles peut créer un blocage psychologique et l’empêcher d’avoir une bonne érection.