Faux médicaments, vrai danger pour la santé

le .
anna

Plaie du monde moderne, la contrefaçon s’invite dans les domaines les plus variés. Le luxe bien sûr, car les profits y sont importants, mais aussi les produits touchant la haute technologie et les médicaments.

Le rôle d’Internet

Pour ce qui concerne ces derniers, c’est l’avènement du net qui a permis leur explosion. Acheté en toute discrétion en ligne sans avoir à rendre de comptes, le médicament arrive directement et sans intermédiaires dans la boîte aux lettres. Petit, léger, il se prête particulièrement bien à ce type de transactions. Mais il peut aussi souffrir d’un manque de traçabilité.

Le médicament contrefait, un vrai danger

Le péril, c’est que vous n’avez aucun contrôle sur ce que vous achetez. Si quand vous achetez la contrefaçon d’une montre vous ne subissez qu’un préjudice économique, pour ce qui concerne les médicaments il peut en aller de votre santé et même de votre vie.

Les contrefaçons touchent aujourd’hui tous les types de médicaments. D’après une étude de Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 10% des médicaments sont actuellement des contrefaçons, 30% dans les pays en développement. Au début cantonné dans le domaine du confort (pilules contre l’impuissance, produits de régime, aides pour la musculation…), les médicaments contrefaits se sont installés dans tous les domaines, et peuvent être trouvés dans le domaine de la lutte contre le cancer comme dans celui des maladies cardiovasculaires.

Les analyses scientifiques montrent que leur composition n’est pas fiable, que les principes actifs peuvent être sur ou sous dosés, voire même inexistants et remplacés par de la brique pilée, de la farine…ou de la mort-aux-rats ! Un médicament contre la toux contenant de l’antigel a fait 85 morts en Haïti, un faux vaccin contre la méningite plus de 2500 morts. Les chercheurs estiment aujourd’hui entre 700 000 (pour l’OMS et 800 000 (pour la fondation Chirac) le nombre de patients qui décéderaient chaque année à la suite de l’utilisation de médicaments contrefaits.

D’autre part, certaines campagnes internationales de santé, comme celle contre le paludisme, sont d’après les autorités sanitaires menacées par l’implosion du nombre de médicaments qui ne sont que des contrefaçons. Un des effets pernicieux est que ces médicaments sans efficacité voire dangereux entraînent une diminution de confiance des populations concernées dans la médecine et les prestataires de soins.

Le médicament générique, un médicament sûr et 100% fiable

Contrairement au médicament contrefait, le médicament générique est fiable et sans danger. Fabriqué par de grandes firmes au sérieux reconnu, suivant des circuits de distribution éprouvés, il est la copie conforme du médicament d’origine, a la même composition et doit subir des contrôles rigoureux. Ce n’est pas un médicament au rabais, sauf par son prix.

La meilleure façon de ne pas être pris au piège des produits contrefaits est donc d’éviter les achats sur Internet, sauf auprès de sites sûrs et reconnus, et de privilégier les circuits de distribution classiques (pharmacie, chaînes autorisées pour certains produits…) qui présentent toutes les garanties nécessaires à un achat sans danger.