Technique du Jelq

le .
anna

D’aussi loin que l’on s’en souvienne, la méthode du Jelq (qui signifie lait) était utilisée il y a de nombreux siècles par les Arabes comme un de leurs rituels culturels. Avoir un gros pénis bien développé et vigoureux était synonyme de virilité et de pouvoir, ce qui séduisait beaucoup les femmes. De nos jours cela n’a pas tellement changé et les femmes voient toujours dans un pénis vigoureux un vrai mec, un partenaire viril ou encore ce que l’on appelle un « bon coup », un étalon.

Juste avant la puberté, le Jelq était enseigné aux garçons Arabes par leur père. Durant 30 minutes par jour, les jeunes hommes Jelquaient (trayaient) leur pénis et ils continuaient à pratiquer cet exercice jusqu’à l’âge adulte. Une fois l’âge adulte atteint, ils réduisaient leurs séances d’exercices du Jelq à 2 fois tous les 10 jours afin de maintenir la force et la taille de leur pénis.

Certains Arabes atteignaient ainsi une taille de pénis de plus de 25 cm à 30 cm de longueur et de 18 cm de circonférence. De telles dimensions sont impressionnantes, et tous les Arabes qui atteignaient ces dimensions le faisaient via la méthode du Jelq.

J’aurais adoré que mon père m’apprenne quelque chose comme ça, pas vous ? 😉

Ce que ça fait :
Il existe deux variations de base du Jelq, nous irons dans le détail de chacune d’elle ci-dessous. Le but , l’objectif majeur de cet exercice est d’allonger et d’épaissir le pénis. L’objectif de la pratique du Jelq est de remplir le Corps Caverneux (voir la photo) avec plus de sang qu’habituellement avec une forte érection. Les cellules à l’intérieur du Corps Caverneux étant remplies avec plus de sang, la conséquence est d’étirer de plus en plus la région à l’intérieur du pénis.

On peut assimiler cela à ce qui se passe lorsque l’on fait de l’exercice physique. Lorsque vous travaillez votre corps en faisant du sport, vous altérez les fibres et remplissez les membranes et cellules avec plus de sang qu’usuellement, puis lorsque vous dormez, votre corps commence à se reconstruire tout seul, plus gros et plus fort.

Pratiquement, la méthode du Jelq fonctionne de la même manière en permettant au tissu érectile de contenir de plus en plus de sang, et ainsi en développant avec le temps de manière significative la taille du pénis. Les cellules se  » réparent  » la nuit quand vous dormez et avec le temps elles seront capables de contenir de plus en plus de sang et donc de grandir de plus en plus. En l’espace de 6 semaines vous remarquerez une différence concernant la taille et la fermeté de votre pénis. D’ici 3 à 5 mois, vous remarquerez un gain significatif qui changera votre point de vue sur votre pénis et votre capacité à contrôler sa taille et son épaisseur. Vos érections seront plus dures et comme de la pierre. Votre pénis sera avant tout, plus épais et plus large mais aussi plus long au repos.

Après votre première année de pratique de ces exercices, votre gain devrait être de l’ordre de 5 cm voire plus pour ce qui est de la longueur de votre pénis. Il est possible que vous pensiez : « Mais bien sûr, 2 à 5 cm de plus, comme si j’allais croire ça ! ». Mais n’oubliez pas que vous devrez beaucoup travailler et vous entraîner. L’augmentation viendra avec le temps comme pour toute autre partie de votre corps. La clé est que vous avez le contrôle sur la taille et la longueur de votre pénis !

Vous devez noter que, s’il est vrai que ce programme marche effectivement, vous devrez faire la majeure partie du travail vous-même ! Vous allez devoir y consacrer vos plus intenses efforts, rester attentif au programme et faire de 25 à 30 minutes d’exercices par jour sans vous arrêter. Encore une fois, qui ne pratiquerait pas de tels exercices s’il pouvait changer son apparence actuelle, sa taille et sa forme ? C’est quelque chose que tout homme s’engagerait à faire.

Comment faire ?
Le Jelq doit être pratiqué quasiment tous les jours si possible afin de garder au Corps Caverneux une bonne forme. Vous pouvez toutefois de manière occasionnelle prendre du repos mais jamais plus de deux (2) jours d’affilé.

Avant de commencer quelque exercice que ce soit vous devez toujours vous échauffer correctement. L’exercice du Jelq ressemble à une traite, un peu comme traire une vache. Commencez avec une érection partielle et agrippez la base de votre pénis avec votre pouce et votre index en forme du signe  » OK « . En faisant cela, vous bloquez le sang contenu dans le pénis. Assurez-vous d’attraper tout le tour du pénis afin que le sang ne puisse pas s’échapper. En prenant votre pouce et votre index pratiquez une pression autour de votre pénis et faites glisser doucement le sang à l’intérieur du pénis pour le conduire de force vers le Corps Caverneux et Le Gland (la tête du pénis).

Lorsque vous étiez enfant, il est possible que vous ayez mis un élastique sur le bout de votre doigt ou vu d’autres le faire, vous avez alors pu remarquer le sang s’accumuler sur le bout du doigt qui devient rouge ou pourpre. Le concept est somme toute similaire, dans la mesure où on oblige le sang à aller dans les espaces cellulaires du pénis lors de chaque Jelq (ou traite). Parce que le pénis est fait pour contenir quasiment exclusivement que du sang, plus il contient de sang, plus la taille et la circonférence du pénis prennent de l’ampleur.

Commencez avec votre main droite (ou gauche) en fonction de la main que vous utilisez le plus. Dans ce cas, nous utiliserons la main droite pour expliquer notre sujet. Utilisez la forme du signe  » OK  » avec votre index et votre pouce, en commençant à la base de votre pénis et trayez doucement vers le gland. Alors que la main droite s’approche du gland en trayant vers l’avant et en bas, attrapez la base de votre pénis avec votre autre main (la gauche). Commencez avec la main gauche comme vous avez fait avec la droite. Vous devez quasiment pratiquer le Jelq une main après l’autre. Cela permet de gorger les cellules de sang et remplit de nouvelles cellules avec du sang. Une fois qu’elles se seront  » reconstruites « , elles seront capables de contenir plus de sang et seront donc plus volumineuses. Répétez cette méthode d’une main après l’autre à un rythme lent ou demi-lent avec de 1 à 2 secondes entre chaque reprise. Après avoir pratiqué intensément l’exercice durant de 25 à 30 minutes au moins, votre pénis aura l’air un peu plus gros, un peu comme tout autre muscle après un entraînement intense.

Lorsque vous pratiquerez pour la première fois cet entraînement, il se peut que vous ayez des petits points rouges ou de légers bleus sur le pénis. C’est complètement normal, ne vous affolez pas, cela arrivera durant les 10 premiers jours d’exercices continus. La raison pour laquelle cela se produit est que vous étirez les espaces qui contiennent le sang dans votre pénis pour leur permettre de contenir de plus en plus de sang et de se développer. Les espaces n’étaient pas habitués à de tels étirements jusqu’à ce jour, c’est pourquoi il peut y avoir les premiers temps des rougeurs, des points ou de légers bleus qui apparaissent durant les premières semaines d’entraînement. Ces points disparaîtront après la deuxième semaine de pratique du programme environ.

Afin de réduire ces points rouges ou encore les risques de bleus, pratiquez les exercices de manière progressive et atteignez à votre rythme et sans précipitation les différents stades d’entraînement. Rappelez-vous que vous ne pratiquez pas cet entraînement pour vous blesser et que vous devez commencer doucement puis progressivement augmenter jusqu’au point que vous voulez atteindre, comme vous le feriez en travaillant une autre partie de votre corps.

doigt