Empêcher l’éjaculation

le .
herbali

Comment retarder l’éjaculation ?

Pour remédier à l’éjaculation précoce, il faut se familiariser avec sensations et les sentiments qui entourent et qui précèdent l’éjaculation. En les connaissant, il est possible d’apprendre progressivement comment prévoir l’éjaculation et comment avoir une bonne maîtrise des éjaculations. Dans ce manuel, on dénommera cela  » le point de non-retour « .

À la découverte du point de non-retour

Pour connaître un moment de plaisirs intenses qui durent plus longtemps sans pour autant éjaculer, il faut bien connaître le point de non-retour. Lorsque vous vous masturbez, focalisez toute votre attention sur votre plaisir, vous remarquerez alors qu’il y aura un moment où vous pourrez plus maîtriser votre éjaculation, et c’est le point de non-retour. Quand vous atteindrez ce point, vous pourrez vous retenir aussi longtemps que vous le voulez, mais vous n’arriverez pas à retenir votre éjaculation. Vous allez éjaculer, car il faut savoir que l’éjaculation est un réflexe. C’est à travers votre moelle épinière que votre cerveau transmettra les messages vers vos organes sexuels et commandera l’éjaculation. Une fois le point de non-retour découvert, faites en sorte de ne pas laisser l’excitation arriver à ce point. Pour cela, vous pouvez prendre une autre position ou stopper carrément les mouvements. Il y a aussi d’autres techniques que vous pourrez réaliser : la  » méthode arrêter et commencer  » ainsi que la  » méthode de pression « .

La méthode arrêter et commencer

Avec la méthode arrêter et commencer, quand vous sentez que vous approchez de l’éjaculation pendant la poussée, ne faites plus aucun mouvement, réalisez une pression sur l’os pubien contre l’os pubien de votre partenaire, et entrez votre sexe en profondeur. Maintenant, il faut que vous et votre partenaire arrêtiez de bouger. Quand l’éjaculation se fait encore ressentir, poussez à nouveau, et procédez comme cela plusieurs fois. Si vous faites cela seul, en lieu et en place du vagin, utilisez vos mains. La variation de cette méthode est de donner plusieurs coups de manière volontaire à votre pénis quand il est au repos. Pour procéder rapidement, contractez, et relâchez le muscle responsable du flux urinaire. Lorsque vous allez uriner, essayez aussi d’identifier cette contraction musculaire. Le muscle en question est le muscle du PC, et il est clairement décrit dans la partie sur les Orgasmes multiples.

La méthode de pression

La technique de pression est très efficace si vous vous entraînez pour faire durer le plus longtemps possible l’éjaculation. Vous pourrez la faire quand vous êtes en compagnie de votre partenaire ou quand vous vous masturbez. Faites une simulation jusqu’à ce que vous ayez une érection ferme, et réalisez une pression. Effectuez cela plusieurs fois. Quand vous avez fait plusieurs pressions, vous devrez connaître une érection plus intense que d’habitude. Également, quand vous avez des relations sexuelles avec votre partenaire, profitez pour expérimenter d’autres types de sensations. Utilisez vos mains pour caresser, mais également votre bouche, tous les moyens sont bons pour donner et pour recevoir du plaisir. Pour les 2 partenaires, ce sont des moments à privilégier, et ils sont très agréables. Au cas où vous commencez à avoir en érection alors que votre partenaire ne fait que caresser votre sexe, elle peut réaliser à tout moment une ou plusieurs pressions sur la verge. Elle peut faire cela avant que vous ne soyez au bord de l’éjaculation.