Préliminaires : Qu’est-ce que c’est ?

le .

Tout ce qui excite un couple avant les actes sexuels proprement dits est ce que l’on appelle préliminaires. Il ne faut pas se précipiter lors des préliminaires vu qu’une femme ne s’excite pas aussi rapidement que son partenaire. Pour l’exciter efficacement, elle réclame des baisers, des caresses ainsi que des mots tendres. Afin que tout se passe bien et que vous ne soyez pas interrompu, trouvez un lieu agréable et confortable pour faire l’amour.

L’importance des baisers

Les baisers font partie des préliminaires les plus appréciés par les femmes, car c’est très excitant. Alors, pour commencer les choses, embrassez votre partenaire lentement et tendrement, mais soyez quand même décidé et ferme. Quand vous lui donnez des baisers, ne pensez pas tout de suite à ouvrir votre bouche, focalisez-vous d’abord sur vos lèvres en embrassant votre partenaire sur les joues, sur le menton et dans son con. Après, prenez dans votre bouche sa lèvre inférieure, et explorez-la avec votre langue. Lorsque vous employez votre langue, maintenez-la dure pour que vous puissiez jouer avec. N’hésitez pas à explorer sa bouche, car c’est une zone très sensible. Mais concentrez-vous toujours sur son excitation. Lorsque vous l’embrassez, n’oubliez pas d’utiliser vos mains pour la caresser.

L’utilisation de vos mains

Pour exciter efficacement votre partenaire, utilisez également vos mains. Quand vous l’embrassez, donnez-lui des caresses sous ses vêtements, effleurez ses seins, et localisez ses mamelons. Ne vous arrêtez pas, et quand vous sentez que la température monte, commencez à la déshabiller petit à petit. Quand vous enlevez tous ses vêtements, prenez votre temps en retirant chaque habit et en profitant de chaque habit enlevé pour vous concentrer sur les parties de son corps qui commencent à être découvertes. Tout en ôtant ses habits, vous pourrez déjà déposer des baisers sur les parties sensibles de son corps.

Où se trouvent les zones érogènes ?

Chez la femme, les zones érogènes se trouvent dans chaque partie de son corps donc, apprenez à les traiter comme telles. Ne vous précipitez pas en vous occupant de l’une après l’autre. En y allant trop vite, vous lui montrez que vous manquiez de confiance ainsi, allez-y doucement en prenant votre temps. Parmi les zones sensibles qui méritent une attention particulière, notons la langue, le ventre, les lèvres, le bas du dos, les lobes des oreilles, les mamelons, les fesses, les sourcils, les tempes, l’intérieur des cuisses et les oreilles.

L’importance de l’excitation

La femme apprécie que son partenaire ait de la maîtrise, qu’il soit capable de l’amener doucement au summum du plaisir. Elle aime que son partenaire prenne son temps pour jouir et qu’il retarde l’orgasme le plus longtemps possible. Donc, une fois avec elle, soyez patient, et attendez qu’elle ait vraiment envie de vous faire l’amour, qu’elle soit folle de désir et qu’elle vous supplie de la prendre. Elle adore aussi qu’on ne la touche pas directement jusqu’à ce que son envie soit très intense. Au lieu d’être touchée directement sur les zones érogènes, elle veut être taquinée et chauffée jusqu’à languir. Cet exemple vous aidera à comprendre comment faire. Quand vous touchez la poitrine de votre partenaire, effleurez-la d’abord, pour ce faire, rapprochez-vous lentement et de plus en plus étroitement. Rappelez-vous toujours que vous devrez vous focaliser sur le fait de retarder toute stimulation directe pour faire monter sa température. Donc, ne mettez jamais vos mains entre ses jambes avant qu’elle ne mouille et qu’elle ne soit très excitée. Prenez l’exemple d’un homme expert en la matière, il ne pensera jamais à stimuler en premier les zones les plus érogènes de la femme, il commencera par celles qui sont moins sensibles. Le mieux à faire pour bien l’exciter est de lui donner peu avant d’aller un peu plus et de recommencer à nouveau à zéro…

Que se passe-t-il physiquement quand elle est très excitée ?

Quand l’homme excite la femme, son corps change de différentes manières. Pour l’homme, le changement le plus évident est l’érection du sexe. Pour la femme, la vulve se congestionne de sang tout comme le pénis, les grandes lèvres se gonflent, elles s’écartent pour faire sortir les petites lèvres ainsi que l’entrée du vagin. Il arrive que les petites lèvres se gonflent aussi ou deviennent rose foncé. Également, le clitoris gonfle et durcit. Les mamelons deviennent durs, et les seins se gonflent. On peut également constater qu’une femme est très excitée quand les glandes à l’intérieur de son vagin sécrètent un lubrifiant naturel. C’est ce lubrifiant qui prépare le vagin à la pénétration du sexe masculin en érection. Le vagin est maintenant plus détendu et s’agrandit pour accueillir le pénis.

L’orgasme féminin, comment le détecter ?

La femme sent l’orgasme en premier lieu dans la partie inférieure de son vagin, ce dernier va se contracter rapidement, et tout comme ses muscles anaux aussi, et cela, de façon involontaire. Les mêmes spasmes sont également ressentis au niveau des muscles de l’urètre. Pendant qu’elle a un orgasme, ses mamelons sont durs, et après l’orgasme, son vagin est encore plus mouillé. Mais les mamelons sont moins durs, et le gonflement sur sa vulve se réduit.