Les variations du PC : Les excercices

le .
anna

Il existe beaucoup de variations du PC, mais vous n’êtes pas dans l’obligation de toutes les faire, mais on vous recommande de toutes les tester pour que vous puissiez découvrir celle qui peut vous aider à avoir de bons résultats.

Les différentes sortes d’exercices du PC

Le PC retenu

Le PC retenu est la variante basique de ce que vous connaissez déjà, car c’est la contraction et la décontraction du muscle du PC. Débutez l’exercice en faisant quelques séries de 40 contractions/décontractions, et augmentez au fur et à mesure jusqu’à des séries de 120 ou plus. N’hésitez pas à vous exercer jusqu’au niveau que vous désirez. Certains hommes peuvent faire jusqu’à 500, et ce n’est pas facile. L’idéal est de réaliser 250 et 400 contractions/décontractions du muscle du PC quotidiennement. Cet exercice peut se faire n’importe où et n’importe quand, et cela ne requiert pas d’équipement, de lubrifiant ou de l’intimité. Vous avez même la possibilité de le faire en regardant la télévision, en jouant aux jeux vidéo…

Le pubo-coccygien retenu et serré

Quand vous êtes bien échauffé, effectuez une dizaine de contractions/décontractions normales du PC, et à la dixième contraction, comptez jusqu’à 25 avant de relâcher. Ensuite, faites une pause d’une minute et demie, et répétez 3 à 6 fois. Avec cet exercice, vous ne connaîtrez plus d’éjaculations précoces, et vous aurez des érections plus fortes et plus dures. La réussite de cet entraînement vous revient donc, vous devrez persévérer en vous tenant à votre objectif, ne pensez jamais à laisser les bras. Si vous faites l’exercice de manière correcte et régulière, vous aurez de très bons résultats. Vous ne regretterez pas votre choix de suivre ce programme une fois que vous vous rentrouvrez dans l’intimité avec une femme, car vous aurez le pouvoir de maîtriser efficacement votre éjaculation. Vous n’éjaculerez plus pendant les premières minutes d’un rapport sexuel comme 90 % des hommes. Donc, cet exercice ne sera que bénéfique pour le contrôle de vos éjaculations, et cela garantit leur puissance et leur force.

L’augmentation du PC

C’est une variante de l’entraînement du muscle du PC, car il faut simplement que vous contractiez et décontractiez le muscle du PC dans des proportions moins importantes. Serrez le muscle du PC, tenez-le, et serrez encore plus ensuite, serrez très fort, et tenez. Faites des contractions entre 20 et 30 secondes, et ensuite, des décontractions. Décontractez un peu avant de contracter à nouveau, décontractez un peu puis contractez, et décontractez. Réalisez 3 à 5 séries avec ou sans repos entre chacune. Lors de l’exercice du PC, focalisez toute votre attention sur votre muscle du PC, aucun autre muscle ne doit être mobilisé comme celui de l’abdomen, de cuisses, des hanches, de l’estomac… Pour savoir si vous n’utilisez pas d’autre muscle et si vous ne trichez pas, parlez. Faites cela normalement, doucement et confortablement, si vous y parvenez, c’est le signe qu’aucun autre muscle n’est pas sollicité. Si jamais vous ressentez que vous faites travailler d’autres muscles de votre corps en les tendant ou en les étirant, vous ne faites pas correctement l’exercice.

Le PC d’acier

On parlera ici de l’exercice de « l’homme d’acier ». Le but est d’entraîner pendant quelques semaines le muscle du PC avant de passer par cette prochaine étape. C’est un exercice un peu difficile, et il faut donc que vous vous donniez à fond. Certainement, vous l’apprécierez une fois que vous l’auriez pratiqué pendant quelques semaines ou quelques mois. Toutefois, c’est un peu compliqué au début ainsi, persévérez, et ayez le maximum de volonté en gardant en tête votre objectif. Avec un muscle du PC fort, vous aurez facilement de fortes érections, et vous pourrez contrôler vos éjaculations. Commencez par trouver un lieu où vous serez tranquille et où vous pourrez être bien à l’aise. Vous pourrez vous assoir sur une chaise ou vous mettre en position debout, faites comme vous le voulez du moment que vous avez une position confortable. Faites l’échauffement du PC comme vous avez l’habitude de le faire avec 30 à 50 contractions/décontractions fortes et lentes. Quand c’est fini, contractez votre muscle du PC fortement pendant une quinzaine de secondes, et faites à nouveau 120 contractions/décontractions du muscle du PC. Si vous sentez que c’est difficile, ayez recours aux méthodes de visualisation et de respiration, cela vous aidera grandement dans votre entraînement.

Et ce n’est pas encore terminé !

L’exercice n’est pas encore fini. Vous devrez maintenant contracter votre muscle du PC au maximum, mais ne relâchez surtout pas. Si possible, tenez pendant 50 à 60 secondes, c’est encore mieux, si vous pouvez vous tenir plus. Lorsque c’est terminé, faites une petite pause pendant 3 minutes. Après, remettez-vous à réaliser 40 contractions du muscle du PC, mais en prenant votre temps et en les espaçant de quelques secondes. C’est la dernière étape alors, assurez-vous d’avoir effectué les 40 contractions. C’est un exercice fatiguant, mais le résultat est que vous aurez une bonne quantité de sang dans votre muscle du PC, et vous ressentirez un échauffement comme si vous veniez d’entraîner vos muscles. Avec cet exercice, votre sexe est plus dur, et le flux sanguin est plus important, mais encore, vous constaterez que la maîtrise de votre PC est améliorée. Le point en commun de toutes les variations de l’entraînement du PC est qu’elles vous aideront à contrôler vos éjaculations. Vous serez un étalon qui sera capable d’avoir un rapport sexuel plus longtemps, aussi longtemps que vous le vouliez.

Pour passer votre temps, vous pourrez avoir recours à n’importe laquelle de ces variations de l’exercice du muscle du PC. Vous pourrez en faire pendant un long trajet ou quand vous avez du temps libre. N’oubliez pas que personne ne peut savoir que vous êtes en train de faire l’exercice du PC, et c’est ce qui vous permettra de vous exercer où vous le voulez et quand vous le voulez, mais à condition de ne pas faire des grimaces. Mais encore une fois, faites l’exercice en priorité puisque cela vous aidera à bénéficier de ses nombreux avantages dont le plus important est d’avoir des érections fortes et d’être plus endurant au lit. Apprenez à équilibrer les entraînements pour être sûr et certain d’employer l’Étirement en Longueur, les Exercices du Pubo-Coccygien ainsi que la méthode du Jelq, et vous aurez de très bons résultats. On vous souhaite vraiment de réussir, et vous pourrez nous remercier plus tard.

doigt