Alcool et dysfonction érectile

le .
anna

Les relations entre la prise d’alcool et les problèmes d’érections sont scientifiquement prouvées.
Toutes les études scientifiques ont prouvé que tous les hommes auront un jour des problèmes d’érection, cela peut être dû à de nombreux facteurs. En général, il s’agit de problèmes liés à l’âge et à une diminution du taux de testostérone, mais cela peut aussi être la conséquence d’une pathologie de la prostate par exemple. Chez les hommes plus jeunes, il s’agit en général d’une panne sexuelle liée au stress ou à des facteurs comme l’alimentation, la consommation de tabac ou d’alcool. Il faut faire très attention aux boissons alcoolisées qui peuvent avoir un effet désinhibiteur, mais qui ont des conséquences très graves à moyen et long terme sur la qualité des érections. Il peut être donc intéressant de trouver des solutions pour lutter contre ces troubles.

L’impact réel de l’alcool sur la sexualité masculine.

Il faut savoir que selon l’organisation mondiale de la santé, plus de 50% des problèmes d’érection sont la conséquence d’une prise excessive d’alcool. Les jeunes hommes ont pourtant tendance à penser que cela va faciliter leurs rapports sexuels, dans la mesure où ils sont moins angoissés, l’effet de l’alcool permettant de se sentir plus zen avec sa ou son partenaire. Le problème vient d’une consommation régulière en trop grosse quantité d’alcool qui, tout comme pour le tabac, va avoir des répercussions sur votre foie, mais aussi sur tous les nerfs et les artères qui irriguent votre sexe durant l’érection. De plus, la qualité de votre sperme va être altérée et vous produirez moins de spermatozoïdes, ce qui entraînera des éjaculations faibles et sans pression. Ce phénomène est dû à la diminution du taux de testostérone à cause de la prise régulière d’alcool. Au delà de ces symptômes physiques, le patient qui connaît des troubles de l’érection, est souvent confronté à une perte de confiance en lui, et même dans certains cas, à des dépressions sévères.

Les solutions pour éviter les problèmes de dysfonction érectile lorsqu’on consomme de l’alcool.

Tout d’abord, comme pour tout problème, lorsqu’il est pris à temps, il peut se régler assez facilement. Donc si un homme de moins de 30 ans veut éviter les pannes sexuelles de plus en plus fréquentes, il suffit de réduire sa consommation d’alcool et d’éviter absolument les excès dans ce domaine, surtout si cela est cumulé avec la prise de tabac ou de cannabis. Cela sera beaucoup plus difficile, si la consommation d’alcool est régulière et que la patient souffre en fait d’alcoolisme. Il faudra nécessairement traiter cette pathologie avec la consultation d’un médecin spécialiste des addictions, et essayer surtout de ne pas aggraver la situation. En effet, certaines personnes de 30 ans, à cause de l’alcool, ont déjà des érections équivalentes à un homme de 70 ans. Il peut être intéressant de prendre quelques compléments de type phytothérapie (tribulus terrestris et Tongkat ali) pour vous aider à retrouver de bonnes érections et réussir à bander dur plus longtemps. Les pilules de type Viagra ou Spedra peuvent aussi vous aider, mais elles nécessitent une prescription médiale.

Que vous soyez encore jeune ou déjà d’un certain âge, pensez à entretenir votre capital santé. Il faut savoir que la sexualité peut être de qualité jusqu’à 90 ans si l’on apprend à respecter certaines règles et qu’on a une bonne hygiène de vie. Évitez donc les abus d’alcool et de tabac et pratiquez une activité sportive régulière en évitant d’être trop sédentaire.