La contraception masculine et féminine

le .
anna

Le préservatif :

Comment ça marche ?
Il recouvre le pénis et empêche le sperme d’aller dans le vagin. Certaines marques de préservatifs contiennent du spermicide.

Comment l’utiliser ?
Pincez le réservoir (qui doit contenir le sperme après l’éjaculation) et déroulez le préservatif sur le pénis en érection jusqu’à la base avant que le pénis n’ait pénétré le vagin ou l’anus. Le préservatif doit être sur le pénis quand il est retiré du vagin afin d’empêcher le sperme d’entrer dans le vagin. Chaque préservatif ne doit être utilisé qu’une fois. Évitez d’utiliser des lubrifiants à base d’huile tel que de l’huile pour bébé ou de la crème pour les mains. Des lubrifiants à base d’eau existent et sont parfaitement compatibles avec l’usage du préservatif. Utilisez un préservatif en latex.

Les inconvénients : Doit être employé correctement lors de chaque rapport.

Spermicides vaginaux (sous forme de gel, crème ou autre) :

Comment ça marche ?
Détruit les spermatozoïdes quand ils entrent dans le vagin. Comment l’utiliser ? Insérer dans le vagin au moins 20 minutes avant les rapports sexuels. Appliquer à nouveau avant chaque rapport.

Les avantages :
Aucun problème de santé majeur.
Aucun examen nécessaire.
Peut être acheté dans une pharmacie sans prescription.

Les inconvénients :
Il arrive que certains hommes et femmes soient allergiques à certaines marques, il faut alors en changer.

L’injection

Comment ça marche ?
Libère une hormone qui stoppe les oeufs qui quittent les ovaires.Libère graduellement une hormone qui épaissit le mucus cervical et qui gêne le mouvement des spermatozoïdes dans l’utérus. Cela cause des modifications du revêtement de l’utérus qui interfèrent dans la capacité de l’œuf fertilisé de s’implanter dans l’utérus.

Comment l’utiliser ?
Un examen est nécessaire pour vérifier la tension artérielle, les seins et le bassin. Une injection qui empêche la grossesse pendant trois mois doit être faite dans les fesses ou sur le haut du bras. Une visite médicale est exigée après trois mois pour une autre injection.

Les avantages :
N’interrompt pas les rapports sexuels. Méthode relativement durable et très efficace. Méthode facilement réversible en arrêtant les injections.

Les inconvénients :
Peut causer des règles irrégulières, y compris un saignement menstruel prolongé, des traces de sang en-dehors de la période des règles, de petits saignements ou pas. Si des saignements importants se produisent, contactez votre gynécologue ou un service d’urgence.
Des effets secondaires mineurs peuvent inclure une prise de poids, des changements d’humeur, des seins tendres, de l’acné, ou encore de petites pertes de cheveux.
Les risques médicaux incluent le risque de caillots ou d’attaque d’apoplexie pour les femmes qui ont des facteurs de risque.
Appelez les urgences ou votre gynécologue si vous avez : des douleurs abdominales ou à la poitrine, des douleurs aux jambes, la vision brouillée, de mauvais maux de tête, si vous vous sentez engourdi, si vous avez une douleur ou même du pus à l’emplacement d’injection.

L’implant

Comment ça marche ?
Libère graduellement une hormone qui épaissit le mucus cervical et qui gêne le mouvement des spermatozoïdes dans l’utérus. Interfère l’ovulation. Cela cause des modifications du revêtement l’utérus qui interfèrent dans la capacité de l’œuf fertilisé de s’implanter dans l’utérus.

Comment l’utiliser ?
Six capsules de la taille d’une allumette sont insérées sous la peau sur le haut du bras en forme d’éventail. Une fois que les capsules sont insérées, les facultés de contraception durent jusqu’à cinq ans. Une visite médicale est nécessaire pour insérer ou enlever l’implant.

Les avantages :
N’interrompt pas les rapports sexuels.
Méthode relativement durable et très efficace.
Aucun besoin de s’inquiéter de la contraception pendant cinq ans.
L’effet est facilement réversible par l’enlèvement de l’implant.
L’implant n’est absolument pas douloureux ou gênant et il est à peine visible. Devient efficace dans un délai de 24 heures après insertion.

Les inconvénients :
L’implant peut-être légèrement visible.
La plupart des femmes n’ont aucun problème principal avec les implants, mais des effets secondaires mineurs peuvent se produire. Si vous éprouvez l’un des problèmes suivants, contactez votre gynécologue : fortes douleurs abdominales, des saignements importants, une douleur, un saignement ou encore du pus à l’emplacement d’injection, un rejet de l’implant, des migraines à répétition, des retards inhabituels de vos règles, la vision qui se brouille.

Peut causer des règles irrégulières. Les changements à noter peuvent inclure: des saignements menstruels prolongés, des traces de sang en-dehors de la période règles, de petits saignements ou pas. Le saignement irrégulier est normal, cependant, si des saignements importants se produisent, contactez votre gynécologue ou un service d’urgence.

Pilules de contrôle des naissances

Comment ça marche ?
Les pilules libèrent une hormone qui arrête les oeufs qui quittent les ovaires. Libère graduellement une hormone qui épaissit le mucus cervical et qui gêne le mouvement des spermatozoïdes dans l’utérus.

Comment l’utiliser ? Un examen est nécessaire pour vérifier la tension artérielle, les seins et le bassin. La pilule doit être prise à la même heure chaque jour. Des pilules doivent être prises régulièrement.

Les avantages :
Facile à employer.
N’interrompt pas les rapports sexuels.
Peut réduire les crampes menstruelles.
Diminue le risque de certains genres de cancer.
Assure une certaine protection contre l’infection appelée la maladie inflammatoire pelvienne.

Les inconvénients :
Les effets secondaires mineurs peuvent inclure la nausée, un sentiment de gonflement, de légères ou pas de règles, des traces de sang en-dehors de la période des règles, des gains ou pertes de poids, des seins tendres, des changements d’humeur. Si ceux-ci se produisent, n’arrêtez pas la pilule, contactez votre gynécologue.
Les risques médicaux incluent le plus grand risque de caillots de sang, de crise cardiaque et d’attaque d’apoplexie chez les femmes qui ont des facteurs de risque. Appelez votre gynécologue immédiatement en cas de : fortes douleurs abdominales, fortes douleurs des jambes, migraines, engourdissement, vision brouillée ou encore si vous avez le souffle court.

Diaphragme

Comment ça marche ? Couvre l’entrée de l’utérus. Le diaphragme ainsi que la crème ou le gel doivent être insérés dans le vagin avant les rapports sexuels.

Comment l’utiliser ? Examen requis pour mesurer la taille du diaphragme. Contient de la crème ou du gel contraceptif qui détruit les spermatozoïdes. Doit être laissé en place 6 heures après les rapports, mais jamais plus de 24 heures.

Les avantages :
Aucun problème majeur de santé à noter.
Le diaphragme peut être réutilisé de nombreuses fois s’il est correctement entretenu.

Les inconvénients :
Parfois certains hommes ou certaines femmes sont allergiques à une marque de crème ou de gel, il vous suffit dans ce cas de changer de marque.
Peut causer des risques plus élevés d’infection de l’appareil urinaire.
Peut augmenter le risque de chocs toxiques si utilisé durant les règles.

Le préservatif féminin

Comment ça marche ? L’anneau intérieur couvre l’ouverture de l’utérus, un anneau externe couvre l’extérieur du vagin empêchant le sperme d’entrer.

Comment l’utiliser ? Avant les rapports, l’extrémité fermée est insérée dans le vagin après l’os pubien, laissant l’anneau extérieur ouvert en dehors du vagin. Chaque préservatif ne doit être employé qu’une seule fois. N’employez pas en même temps un préservatif masculin, les préservatifs risqueraient de se coller et de déchirer.

Les inconvénients :
Taux d’efficacité non encore établi.
La lubrification doit être adéquate.
Doit être employé correctement lors de chaque rapport.

Planning familial

Comment ça marche ? Les femmes apprennent à identifier leur période de fertilité (quand elles peuvent tomber enceintes) et leur période de stérilité (quand elles ne peuvent pas tomber enceintes) par la vérification quotidienne de la température et du mucus cervical et en notant leur période.

Comment l’utiliser ? Nécessité de suivre une formation pour apprendre la méthode. Les utilisateurs du planning familial naturel doivent s’abstenir d’avoir des rapports sexuels durant la période de fertilité (sauf s’ils souhaitent avoir un enfant).

Les avantages :
Aucun problème de santé majeur.
Méthode utile pour la planification de la grossesse.
Méthode de contraception acceptée par la plupart des religions.

Les inconvénients :
Nécessité de vérifier la température et le mucus quotidiennement.
Méthode difficilement applicable pour les femmes qui ont des cycles irréguliers.
Nécessite la coopération du partenaire pour l’abstinence durant la période de fertilité.

Méthode permanente (la stérilisation)

Comment ça marche ? Les femmes subissent une ligature des trompes, une opération qui sépare et bloque les tubes entre les ovaires et l’utérus de sorte que le sperme ne puisse pas atteindre des oeufs. Les hommes ont une vasectomie, une opération qui sépare les tubes entre les testicules et le pénis, ainsi ils peuvent toujours éjaculer bien qu’il n’y ait aucun spermatozoïde dans le sperme.

Comment l’utiliser ? Nécessite de la chirurgie.

Les avantages :
Le plaisir sexuel n’est pas diminué.
C’est permanent.
Aucun besoin de s’inquiéter du contrôle des naissances.
N’interrompt pas les rapports sexuels.

Les inconvénients :
Rarement réversible.
Une certaine douleur peu de temps après l’opération.
De faibles risques d’une infection mineure après la chirurgie.
Un petit pourcentage des personnes qui ont subi ce type d’opération regrette de ne plus pouvoir avoir d’enfant.

Dispositif Intra-utérin (stérilet)

Comment ça marche ?
La fertilisation de l’œuf n’a pas lieu en attachant le dispositif à l’intérieur de l’utérus afin d’empêcher la conception.

Comment l’utiliser ?
Un examen est nécessaire afin de vérifier l’utérus et d’insérer le dispositif Intra-utérin. Vous devez vérifier mensuellement que le dispositif Intra-utérin est correctement placé. Selon le type de dispositif, il doit être remplacé entre 1 et 10 ans.

Les avantages :
Efficace immédiatement.
Toujours disponible.
Durable et fortement efficace.
N’interrompt pas les rapports sexuels.
Facilement réversible.

Les inconvénients :
Certaines femmes ont des saignements ou des crampes durant leur règles.
Le dispositif peut changer d’emplacement.
Il y existe un risque d’augmenter les infections du type maladie inflammatoire pelvienne qui peut mener à l’infertilité (le risque est le plus élevé chez les femmes qui ont des partenaires sexuels multiples).
Les risques médicaux incluent parfois l’infection ou la perforation de l’utérus. Il peut y avoir des problèmes si l’utilisatrice tombe enceinte. Appelez votre gynécologue immédiatement en cas de : règles très douloureuses, pertes de sang en dehors des périodes de règles, crampes importantes, douleurs abdominales ou pelviennes, fièvre, tremblements.

Abstinence (Absence de relations sexuelles)

Comment ça marche ?
Le spermatozoïde ne féconde pas l’œuf dans la mesure où il n’y a pas de rapport sexuel à proprement dit.

Comment l’utiliser ?
Les rapports sexuels sont évités. Certains choisissent d’exprimer leurs sentiments sexuels d’autres manières, et choisissent parfois de n’avoir aucun type de contact sexuel.

Les avantages :
Aucun problème de santé majeur.
Aucun examen nécessaire.
Toujours efficace
Protège des maladies sexuellement transmissibles (MST).

Les inconvénients :
Les risques de grossesse et de maladie sexuellement transmissible sont toujours présents lors d’attouchements sexuels.

Le retrait

Comment ça marche ? L’homme sort son pénis du vagin avant d’éjaculer afin que les spermatozoïdes ne fécondent pas l’œuf.

Les avantages :
Il n’y a aucun avantage majeur dans cette méthode. Le retrait est une méthode très peu fiable pour le contrôle des naissance. Voyez les inconvénients ci-dessous.

Les inconvénients :
Non efficace contre des infections sexuellement transmissibles.
Certains hommes manquent d’expérience et de sang-froid nécessaire pour se retirer à temps.
Certains hommes disent qu’ils vont se retenir alors qu’avec l’excitation ils se laissent emporter et ne se retirent pas à temps.
Certains hommes ne peuvent pas dire quand ils vont éjaculer.
Certains hommes éjaculent très rapidement, avant même qu’ils le réalisent.
Avant éjaculation, presque tous les hommes perdent un liquide qui peut être suffisant pour fertiliser une femme (ou lui transmettre une maladie sexuellement transmissible).

doigt