La masturbation féminine

le .
anna

La masturbation est une méthode normale et saine de relaxation sexuelle pratiquée par la plupart des personnes des deux sexes. C’est également une très bonne manière d’apprendre et de comprendre sa propre sexualité. Les femmes qui peuvent aller jusqu’à l’orgasme par la masturbation seront plus enclines à avoir des orgasmes avec leur partenaire. Pour leur part, les hommes qui peuvent se masturber pendant 15-20 minutes sans éjaculer seront moins susceptibles de souffrir de problèmes d’éjaculation précoce pendant les rapports sexuels. La stimulation des parties génitales de votre partenaire est appelée également masturbation et est une partie importante de la technique sexuelle.

Les parties génitales féminines externes s’appellent la vulve. Les poils pubiens se développent sur les grandes lèvres, et à l’intérieur des grandes lèvres se trouvent les petites lèvres qui sont plus roses et plus moites. Si la vue de vos propres parties génitales ne vous est pas familière, examinez-les dans un miroir tandis que vous vous détendez après un bain ou une douche. Le clitoris est situé à la jointure des petites lèvres en haut. C’est un bouton rose de la taille d’un pois qui est extrêmement sensible. Le clitoris est protégé par un capuchon, qui se rétracte avec l’excitation sexuelle. Au-dessous du clitoris se trouve l’ouverture minuscule de l’urètre, par lequel l’urine passe, et au-dessous de celui-ci se trouve l’ouverture au vagin.

Quand vous commencez à vous masturber, assurez-vous d’avoir suffisamment de temps sans être interrompu. Allez dans un endroit silencieux, privé et chauffé si vous êtes en hiver. Certaines femmes aiment se caresser couchées sur le dos, d’autres sur le ventre, certaines aiment que leurs jambes soient serrées, d’autres qu’elles soient écartées ou encore avoir les jambes relevées. Utilisez un lubrifiant et frottez-vous doucement, avec vos doigts ou un objet tel qu’un vibromasseur, stimulez-vous à différents endroits et de différentes manières afin de découvrir où et comment vous aimez être stimulée.

Beaucoup de femmes trouvent le clitoris trop sensible pour la stimulation directe et préfèrent commencer en caressant la vulve entière, puis se déplacer progressivement à l’intérieur avec leurs doigts délicats. N’hésitez pas à fantasmer pour augmenter votre excitation. Soyez patiente et si le plaisir disparaît sans que vous ayez eu d’orgasme, vous devrez vous arrêter. Ne soyez pas déçue par vous-même, cela peut prendre du temps pour que vous vous détendiez et que vous vous laissiez aller vraiment.

Si vous sentez une contraction dans le secteur vaginal et une chaleur vous envahir, c’est que l’orgasme est proche. Continuez à vous stimuler car si vous vous arrêtez ces sensations risquent de disparaître et il sera difficile de revenir à cet état d’excitation. Le clitoris devient de plus en plus sensible alors que vous vous stimulez directement ou pas. L’orgasme éclatera avec des vagues de contractions vaginales. La plupart des femmes apprécient une certaine forme de contact génital pendant l’orgasme: stimulation continue ou pression dans le secteur vaginal. Certaines femmes aiment insérer un doigt dans le vagin pendant qu’elles jouissent.