La masturbation féminine

le .

La masturbation est pratiquée aussi bien par les hommes que par les femmes, et c’est un moyen normal et sain de relaxation sexuelle. Mais c’est aussi une excellente façon d’apprendre et de comprendre sa propre sexualité. Les femmes qui ont des orgasmes pendant les actes sexuels avec leur partenaire sont celles qui ont des orgasmes pendant la masturbation. Les hommes qui arrivent à se masturber entre 15 et 20 minutes sans avoir d’éjaculation sont moins susceptibles d’avoir des problèmes d’éjaculation prématurée pendant les relations sexuelles. On appelle aussi masturbation la stimulation des organes génitaux du partenaire, et c’est une importante partie de la méthode sexuelle.

Les organes génitaux de la femme

Les organes génitaux externes de la femme sont connus sous le nom de vulve. On découvre les poils pubiens sur les grandes lèvres, et à l’intérieur de ces dernières, on trouve les petites lèvres qui sont roses et moites. Pour le clitoris, il se situe à la jointure des petites lèvres en haut. Vous le reconnaîtrez facilement, car c’est un petit bouton rose de la taille d’un pois, et il est très sensible. C’est un capuchon qui protège le clitoris, et il se rétracte avec l’excitation sexuelle. Vous découvrirez au-dessous du clitoris une minuscule ouverture de l’urètre, et c’est là que l’urine passe, et au-dessous de l’urètre, vous trouverez l’ouverture du vagin. Si vous n’arrivez pas à voir exactement vos propres parties génitales, n’hésitez pas à vous mettre devant un miroir après une petite détente dans le bain ou sous la douche.

La masturbation féminine proprement dite

Lorsque vous allez vous masturber, assurez-vous d’abord d’avoir suffisamment de temps et de ne pas être interrompu. Le mieux est de faire cela dans un lieu calme, privé et chauffé si c’est la période hivernale. Il y a des femmes qui apprécient se masturber couchées sur le dos, mais il y a aussi celles qui aiment faire cela couchées sur le ventre. D’autres apprécient avoir les jambes serrées, certaines les jambes écartées ou les jambes relevées. Pendant que vous vous masturbez, employez un lubrifiant, et frottez-vous en douceur avec vos doigts ou avec un objet comme un vibromasseur. N’hésitez pas à vous stimuler à différentes zones et de diverses manières pour découvrir où et comment vous aimez être stimulée. De nombreuses femmes trouvent que le clitoris est trop sensible pour être stimulé directement, et elles apprécient débuter la masturbation en caressant toute la vulve puis en se déplaçant petit à petit et doucement à l’intérieur avec les doigts. Pour plus d’excitation, vous pourrez fantasmer. S’il y a des contractions dans le secteur vaginal et si vous sentez qu’une chaleur vous envahit, vous allez bientôt avoir un orgasme. Mais n’arrêtez pas de vous toucher, car si vous interrompez, les sensations vont disparaître, et il vous sera difficile de retrouver un état d’excitation. Que vous le stimuliez directement ou non, votre clitoris deviendra de plus en plus sensible, et vous aurez un orgasme accompagné de vagues contractions vaginales. Pendant l’orgasme, la majorité des femmes apprécient une certaine forme de contact génital : une stimulation continue ou une pression dans la zone vaginale. Il y a également des femmes qui apprécient introduire un doigt dans le vagin pendant qu’elles sont en train de jouir.

En vous masturbant, ayez le maximum de patiente, car il peut arriver que le désir disparaît sans même que vous avez eu un orgasme, de la sorte, arrêtez tout. Dans ce cas-là, ne laissez pas place à la déception. Sachez que pour que vous arriviez à vous relaxer et pour que vous puissiez vraiment vous laisser aller, cela demande du temps.